3 jours…

Ou plutôt 3 nuits.

C’est le temps qu’il aura fallu pour après plus d’un an retrouver enfin des nuits complètes.

3 nuits où c’est mon mari qui enfin s’est levé, est allé expliquer à Lapinette que non, maman était trop fatiguée, qu’elle ne viendrait plus la nuit (redoublement des hurlements à cette phrase…), qu’il l’a bercée jusqu’à rendormissement, une fois, une 2ème fois une demi heure plus tard, puis après un 3ème petit réveil avec des chouinements au lieu des hurlements usuels (genre c’est peut être bien maman qui va craquer quand même) elle s’est rendormie toute seule au bout de 15 minutes. Deux nuits avec répétition de ce scénario à 4h du matin, la 3ème nuit un réveil à 6h30 rendormie en une fois… Une 4ème nuit avec un couac (elle a refait caca après le coucher a chouiné plusieurs fois dans la soirée jusqu’à ce qu’on réalise et change sa couche !), la 5ème un réveil à 23h quand on est allé se coucher vite rendormie, la 6ème à 21h quand sa soeur a hurlé (…), et cette nuit, enfin, la vraie de vraie, 20h-7h30 sans réveil. Et quasi la même chose pour moi ahah (à 21h30 je ronflais sur le canapé devant la télé… du coup ce matin à 6h30 j’étais déjà réveillée !).

Il aura fallu notre première sortie au resto en un an et demi et qu’à notre retour elle m’appelle 3 fois en une demi heure (première fois, ok pas de souci, 2ème fois, bon pas grave on recommence, 3ème fois, j’ai failli péter un cable et c’est là que mon mari est venu prendre le relais et me dire « tu te relèves plus c’est moi ») pour que je réalise que c’était bel et bien un besoin de réassurance/câlin et pas de la douleur ou quoi. Car on lui avait dit qu’on allait au resto. Donc elle « vérifiait » qu’on était bien rentré…

Et voilà. Je savais qu’avec mon mari ça irait bien plus vite, je regrette juste ne pas avoir réussi à le motiver avant ! (« quand elle sera sevrée » me disait il sans comprendre que d’une part, une fois sevrée y’aurait sans doute plus besoin de lui du coup et d’autre part que je souhaitais encore allaiter, juste la sevrer DE NUIT…)

Ca fait donc déjà 5 nuits qu’on dort entre minuit et 7h minimum de manière ininterrompue et question énergie ça fait toute la différence ! J’arrive enfin à remettre ma maison en ordre, à retrouver de l’énergie… Youpi !

Cerise sur le gâteau (ou pas ?!) elle ne s’endort plus non plus au sein du coup… elle tète, je lui fais un câlin des bisous et je la pose réveillée dans son lit sans problème !

Reste à voir ce que ça donnera en WE à l’extérieur mais je suis vraiment soulagée !


 

Bientôt 18 mois…

Loupiote grandit. Dans 4 jours elle aura 18 mois.

Ce n’est pas encore une petite fille mais ce n’est clairement plus un bébé non plus… une petite bambine donc.

Comme prévu, nous sommes en cours de sevrage. C’est un peu dur pour mon petit coeur de maman mais tout se passe bien… j’ai commencé juste après son baptême car de voir d’autres bébés boire au biberon à ce moment là l’a motivée à prendre le sien ! Miracle ! Donc je me suis mise à proposer le biberon la journée à la place des tétées qu’elle réclamait en me tirant le tshirt (un peu dur au début), j’avais décidé de ne garder que matin et soir. Puis j’ai proposé aussi le matin après la tétée pour compléter car je sentais ma production diminuer, au début elle ne prenait que 60 à 100mL puis un beau matin elle m’a vidée le biberon de 260mL. Depuis je continue à proposer la tétée en premier quand j’ai le temps mais les jours où elle va chez nounou c’est direct un biberon et en revanche on se garde la tétée de retrouvailles du soir.

Nous n’en sommes plus qu’à une tétée par jour, parfois 2, et je pense que d’ici la fin du mois ça sera fini… elle ne réclame quasi plus en tirant le tshirt, en général c’est moi qui lui propose.

Je suis contente car je suis arrivée à mon objectif de 18 mois et elle le vit bien… Par contre ça la fait pas plus manger à côté lol.

A côté de ça, elle pousse bien, trotte toujours, son vocabulaire s’enrichit doucement, à côté de papa et maman nous avons droit à des merci (eci), chat, gâteau (ato), « bateau sur l’eau » (aaaato suuuu yo) qu’elle nous chante… le tout avec une prononciation assez approximative il faut bien le dire mais parfois nous avons un éclair de génie et nous saisissons une nouvelle expression (comme ce matin, alors qu’il pleuvait : « odeuyo ! » « oh oui de l’eau ma chérie ») ;).

Elle maitrise montée et descente des escaliers (bon n’a juste pas le réflexe de se retourner en haut mais une fois mise en place pas de souci), a décidé que 4 doudous c’était mieux qu’un (le matin, au sortir du lit, faut tout embarquer, même si après ZE doudou lui suffit…), est toujours aussi adorable et chipie.

Niveau portage, l’ergobaby étant limite en hauteur de tablier, je suis passée à la taille supérieure avec un modèle « toddler » (bambin) cousu par une couturière (Fan’freluche pour sa page facebook) dans du colimaçon (tissu d’écharpe basique) et mon seul score Solnce à ce jour (oui j’ai réussi une fois !), un scrap de Genesis Fur Elise ;). Essayé et approuvé ce WE…

Préformé en colimaçon et Genesis Fur Elise
Préformé en colimaçon et Genesis Fur Elise

Je continue à porter en écharpe bien sûr mais le préformé a l’avantage de la rapidité faut bien le dire, et de moins effrayer les gens lors de la mise au dos en public ;).

Bref, toujours beaucoup, beaucoup de bonheur…