3 jours…

Ou plutôt 3 nuits.

C’est le temps qu’il aura fallu pour après plus d’un an retrouver enfin des nuits complètes.

3 nuits où c’est mon mari qui enfin s’est levé, est allé expliquer à Lapinette que non, maman était trop fatiguée, qu’elle ne viendrait plus la nuit (redoublement des hurlements à cette phrase…), qu’il l’a bercée jusqu’à rendormissement, une fois, une 2ème fois une demi heure plus tard, puis après un 3ème petit réveil avec des chouinements au lieu des hurlements usuels (genre c’est peut être bien maman qui va craquer quand même) elle s’est rendormie toute seule au bout de 15 minutes. Deux nuits avec répétition de ce scénario à 4h du matin, la 3ème nuit un réveil à 6h30 rendormie en une fois… Une 4ème nuit avec un couac (elle a refait caca après le coucher a chouiné plusieurs fois dans la soirée jusqu’à ce qu’on réalise et change sa couche !), la 5ème un réveil à 23h quand on est allé se coucher vite rendormie, la 6ème à 21h quand sa soeur a hurlé (…), et cette nuit, enfin, la vraie de vraie, 20h-7h30 sans réveil. Et quasi la même chose pour moi ahah (à 21h30 je ronflais sur le canapé devant la télé… du coup ce matin à 6h30 j’étais déjà réveillée !).

Il aura fallu notre première sortie au resto en un an et demi et qu’à notre retour elle m’appelle 3 fois en une demi heure (première fois, ok pas de souci, 2ème fois, bon pas grave on recommence, 3ème fois, j’ai failli péter un cable et c’est là que mon mari est venu prendre le relais et me dire « tu te relèves plus c’est moi ») pour que je réalise que c’était bel et bien un besoin de réassurance/câlin et pas de la douleur ou quoi. Car on lui avait dit qu’on allait au resto. Donc elle « vérifiait » qu’on était bien rentré…

Et voilà. Je savais qu’avec mon mari ça irait bien plus vite, je regrette juste ne pas avoir réussi à le motiver avant ! (« quand elle sera sevrée » me disait il sans comprendre que d’une part, une fois sevrée y’aurait sans doute plus besoin de lui du coup et d’autre part que je souhaitais encore allaiter, juste la sevrer DE NUIT…)

Ca fait donc déjà 5 nuits qu’on dort entre minuit et 7h minimum de manière ininterrompue et question énergie ça fait toute la différence ! J’arrive enfin à remettre ma maison en ordre, à retrouver de l’énergie… Youpi !

Cerise sur le gâteau (ou pas ?!) elle ne s’endort plus non plus au sein du coup… elle tète, je lui fais un câlin des bisous et je la pose réveillée dans son lit sans problème !

Reste à voir ce que ça donnera en WE à l’extérieur mais je suis vraiment soulagée !


 

Publicités