Baptême de Lapinette…

Et voilà notre petit cadette baptisée 🙂

Une superbe journée, sous un grand soleil, avec nos proches qui s’est déroulée parfaitement ! Une bonne intendance car nous avons eu du monde dès samedi midi alors que ça n’était pas prévu ainsi, heureusement j’avais « trop » prévu et on a pu entamer les réserves ;)…

Au menu, petits cakes olive jambon et tomate poivron chèvre, des roulés feuilletés jambon fromage, du foie gras et du pain aux céréales pour notre part, ma belle mère a fait une salade de pâtes et amené du pâté croute et saucisson à cuire, ma mère a fait taboulé, salade de lentilles, légumes à croquer… puis plateau de fromages amenés par ma belle mère (fromages locaux avec en partie le lait de l’exploitation de mon beau frère 😉 ) et enfin pièce montée de choux et entremets pris chez le pâtissier chez qui nous avions déjà pris ceux pour le baptême de Loupiote (juste excellents).

Côté déco, j’avais donc décliné le liberty Eloise rose… version imprimée sur les livrets de messe, étiquettes des boites de dragées (petites boites krafts cubiques prises sur Amazon), version tissu pour les petits noeuds collés sur les boites de dragées (en biais et ruban rond), pour le prénom en ruban rond et fil de fer, autour de bougies et d’un des vases…


Un chemin de table en jute et dentelle sur un drap ancien en guise de nappe, et des roses et pivoines roses avec du gypsophile achetés en vrac chez un fleuriste pour moins de 20€ (rappelant le motif du liberty 😉 ) dans des vases que j’avais déjà sont venus compléter l’ensemble !

Tout le monde a trouvé ça très joli ^^ j’étais ravie du rendu !

L’héroïne du jour était en robe Marèse absolument adorable et chaussures Jacadi (qui ont vite été remplacées par des sandales plus confortables)… médaille Arthus Bertrand offerte par sa marraine, chaine et médaille d’un arbre de vie offertes par son parrain et une gourmette offerte par mes beaux parents…

Un peu difficile pendant la cérémonie (comprendre, pas du tout coopérative, se tortillait, râlait, ne se taisait qu’au sein ahah… a pleuré pour l’eau le saint chrème…), elle a ensuite été adorable tout l’après midi une fois un bout de cake avalé (cérémonie à midi, même en ayant donné un peu avant elle avait sûrement faim ça n’aide pas) ;). Elle a réussi à faire la sieste même avec les cris des plus grands qui jouaient bruyamment (mais gentiment, pas de disputes miracle ! Avec 2 enfants de 3 ans et demi et 2 de 7-8 ans…), a fait du charme à tout le monde une fois « apprivoisée »… Bref tout était nickel !

Cerise sur le gâteau, avec des départs progressifs de 15h à 19h, tout était nickel à 20h, vive le Fly ^^ (j’ai rangé au fur et à mesure avec l’aide de mon mari et ma belle mère a rangé la chambre de Loupiote qui était sens dessus dessous, merci à elle ^^ ). Nous avons même pu aller voter ! 😉

Bref une super journée !

Sous le soleil…

Le beau temps a débarqué youpi !

Nos louloutes profitent à fond du coup… et nous aussi !

Lapinette grandit, toujours aussi motivée et débrouillarde, elle s’aventure sans souci dans les jeux « des grands », grimpe, descend le toboggan, tente les ponts de singe, elle s’éclate…

Côté langage, comme sa grande soeur à l’époque, c’est pas très rapide, mais elle en raconte de plus en plus ! Elle chantonne aussi on reconnait très bien les airs et qq mots par ci par là, ça nous fait bien rire ! Elle imite quelques animaux…

Côté imitation des grands elle est à fond ! Manger, souffler quand c’est chaud, essayer de s’habiller, et même aller sur le pot, elle nous demande de temps en temps, ça ne marche pas à tous les coups mais ça marche quand même !

La phase oppositionnelle commence aussi, le « nan » est bien présent, les hurlements en cas de frustration aussi… ça va donner ^^’…

Loupiote elle grandit et mûrit aussi. A bientôt 3 ans et demi, c’est les grands raisonnements, les discussions, les pourquoi, les crises encore parfois quand la fatigue est là… les siestes se font rares, chez nounou et à l’école, chez nous c’est fini sauf exception… Elle sait ce qu’elle veut et ne veut pas, cède aux sirènes du marketing et a du mal à comprendre que non on ne peut pas tout acheter ;)…

Nous avons déjà profité d’une semaine de vacances à la mer, elles ont adoré, se sont baignées, c’était vraiment chouette, on commence à vraiment pouvoir profiter !

Prochaine étape, le baptême dans une semaine… normalement tout est prêt, en espérant qu’il fasse beau ^^.

Réflexions…

Je ne poste plus beaucoup. Et pourtant ce n’est pas vraiment un manque de temps. Mais plutôt un… déphasage ?

La ligne éditoriale de base de ce blog était très consumériste je dois le dire. J’assume, j’étais totalement à fond dans « acheter et me faire plaisir pour ces bébés et petites filles » ! Après tout, nous gagnions bien notre vie, autant se faire plaisir, c’est tellement joli…

Et puis… mes revenus (à moi, pas ceux de monsieur) ont baissé (je suis en libéral donc pas fixes). J’ai fait l’autruche. « C’est à cause du congé mat ça va remonter » « quand même je peux bien me permettre d’acheter ci ou ça »…

Jusqu’à l’achat de trop. Oui bien sûr, j’ai utilisé de l’argent reçu à Noël qui était destiné à ça, je le pouvais. Mais mon mari a gueulé. Fort. Sur ma manière de dépenser l’argent à tort et à travers sans réfléchir. Ca a fait mal. Et puis j’ai décidé de sortir la tête du sable et de regarder mes comptes en face. Mon absence d’épargne, ma façon de vivre en cigale au jour le jour… Aïe. J’étais pas comme ça avant ! Ma baisse de revenus a eu un effet paradoxal : comme ce que je mettais péniblement de côté était réenglouti rapidement dans des dépenses « normales » mais non plannifiées (frais voiture…), au lieu d’épargner je dépensais immédiatement pour me faire plaisir (et je comptais sur mon mari pour assumer les dépenses du foyer « imprévues »). Totalement débile il faut bien le dire…

Entre ça, et les groupes facebook de Fly et méthode KonMari, j’ai entendu parler d’un autre groupe facebook… sur la gestion d’un budget. C’était pas la première fois mais au début je me disais « bah c’est pas pour moi ». Du coup par curiosité je l’ai rejoint. J’ai lu les posts. J’ai vu des budgets étalés au grand jour, décortiqués, analysés pour trouver comment les améliorer. J’ai vu des messages de remerciements de gens qui avaient comblé un découvert grâce au groupe, en vivant mieux en plus (plus écolo, plus minimaliste). J’ai eu ma vraie prise de conscience (ce que j’ai écrit au dessus m’est réellement venu à l’esprit après avoir rejoint le groupe). J’ai vu des recettes de lessive, de pain, des idées de DIY, des trucs qui me semblaient faisables.

Bref, j’ai décidé de devenir une licorne (oui parce que les membres de ce groupe sont des licornes 😉 ). Sans me presser (le fly m’a appris l’importance des petits pas), sans vouloir tout faire d’un coup, doucement mais sûrement.

Bien sûr il y avait déjà des choses mises en place : ça fait de nombreuses années que je suis passée à la cup pour les règles (pour des raisons éconologiques ET pratiques !), que certains produits ne sont que bio (le lait, les bananes, les oeufs) ou « locaux » (fraises de France et pas d’Espagne, miel de France), que je fais la chasse à l’huile de palme un maximum, que j’achète de la lessive écolo en lisant les étiquettes, des couches jetables écolo, sans oublier l’allaitement, le vinaigre blanc pour le ménage et le bicarbonate, le tri des déchets, l’espacement des douches et shampoings (par flemme à la base j’avoue mais je me lave les cheveux une fois par semaine et pas besoin de plus !)… mais je me suis dit qu’il fallait que j’aille plus loin. Pour le budget, un peu, et la planète, beaucoup.

Alors, tout doucement, je m’y met… j’ai cousu des lingettes lavables pour ne plus acheter de coton pour les fesses de Lapinette (ça, ça roule !) et j’ai testé les couches lavables (mais pas convaincue ahah on va voir…). 


J’ai fait du pain, le fameux pain cocotte au companion, la baguette magique de Rose (perfectible), un pain aux céréales que mon mari a adoré !

Je suis retournée faire mes courses à l’Eau Vive, j’ai acheté des pâtes en vrac et de la farine par 5kg car pain et gâteaux maison ça consomme lol… des fruits et légumes…
Mon flacon de lessive étant terminé je vais me lancer dans la fabrication de lessive au savon de Marseille (celle au lierre j’ose pas encore, mon mari va me traiter de hippie bonne à interner ahah).


Je suis en train de regarder pour acheter fruits et légumes en circuit court…
Et mon défi personnel pour ce mois ci après pointage du relevé bancaire du mois dernier : arrêter les achats compulsifs sur Amazon. Pas forcément des trucs « inutiles » mais que j’aurais pu attendre pour acheter, que j’aurais pu trouver ailleurs… et puis des ebooks… donc là, j’essaie d’y aller mollo… je m’interdis pas d’y acheter quoi que ce soit, j’ai d’ailleurs craqué pour le livre « J’arrête de surconsommer en 21 jours » écrit par les créatrices du groupe 😉 mais je réfléchis à 2 fois…

J’ai aussi revendu, des écharpes de portage, notre vieux four, des trucs de puériculture, et je met de côté en épargne l’argent des ventes… les affaires des filles sont en cours de tri dans cette optique aussi, revendre une partie, donner le reste…

Le truc rigolo c’est que déjà, en peu de temps (ça fait quoi, 2-3 semaines que je me suis plongée là dedans ?!), mon regard sur le supermarché a changé. Je réalise l’efficacité du marketing sur ma consommation et ce qui m’attirait avant me repousse quasiment. J’arrive à ne pas aller dans les rayons papeterie etc, ne pas craquer sur des babioles…

Bref voilà le fruit de ma réflexion actuelle… changer tout doucement de mode de vie, plus en adéquation avec mes valeurs profondes (car oui l’écologie, j’y suis sensible !), me faire petit colibri et petite licorne… on verra où ça mènera ! 😉

Petite désertion…

Mais c’était pour la bonne cause.

Le retour de nuits complètes a eu un effet non prévu bien que prévisible : moins fatiguée, et le printemps arrivant, j’ai eu des envies de ménage de printemps. Car la fatigue s’accumulait et le bazar aussi en parallèle…

Du coup je me suis replongée dans la méthode Fly, j’ai lu le livre de Marie Kondo sur l’art du rangement, je me suis inscrite sur des groupes FB pour trouver la motivation et je me suis retrouvée à consacrer pas mal de temps au ménage fortement délaissé, et surtout au désencombrement. Je me suis attaquée à notre dressing, j’ai jeté des fringues qui avaient plus de 10 ans (!!!), donné à Emmaus, une bonne quinzaine de sacs ont quitté la maison et je me sens bien plus légère ! J’ai continué sur ma lancée avec la mise en vente de jouets encombrants qui ne me plaisent pas (genre le zèbre tournirebond… qui est parti youpi), de choses que je n’utiliserais plus (la parure Jacadi de Loupiote que j’aimais tant… mais que je n’utilise pas pour Lapinette qui a la sienne… autant qu’elle fasse des heureux !)… Bref je fais du vide et ça fait du bien. La maison a enfin retrouvé un état qui ne me colle pas la honte quand on reçoit à l’improviste (et c’est arrivé pas plus tard que samedi dernier). A tenir sur la durée maintenant… et à continuer (les placards des filles m’attendent)…

Mes princesses vont très bien, ces temps ci je trouve que ça se passe bien même si ça reste fatiguant…

Lapinette fait (la plupart de) ses nuits, depuis 3 jours elle m’offre même le luxe de se lever après moi (au lieu d’en même temps). A nouveau malade (fichus microbes, fichu rhume) mais après 2 nuits bof à cause de fièvre ça ne la réveille plus.
Par contre elle commence à être plus difficile pour manger, à savoir très clairement ce qu’elle veut ou pas, le matin elle campe devant le tiroir où est rangé le chocolat car elle a droit à une tartine avec un peu de chocolat fondu dessus et crie « tatie tatie »… ça nous fait bien rire !
Elle fait plein de choses, jouer à la poupée, à la cuisine, les jeux d’imitation ont la côte. Visser dévisser… Se laver dans le bain…
Elle ne parle pas encore vraiment mais comprend vraiment beaucoup de choses.
Ce qu’elle préfère en ce moment, jouer dehors, sur la terrasse ou dans la cabane !
Elle a eu droit à son premier « vrai » tour de manège aujourd’hui (la dernière fois c’était avant un an sur mes genoux), dans l’avion, elle a adoré appuyer sur le bouton pour le faire monter ^^.
Elle a déjà un sacré caractère et hurle en se laissant tomber par terre à la moindre frustration… ça promet 😉 (heureusement on arrive encore à la distraire).

Faire un petit tour en avion #manège #dijon

Une publication partagée par Contemporary Baby (@contemporary_baby) le

Loupiote… c’est beaucoup de bonheur et un peu de patience mise à rude épreuve. Elle parle parle parle… faut la suivre lol. Elle est dans l’immédiateté, dur de lui faire admettre le « tout à l’heure » surtout si fatiguée/faim. On a droit à des « tout de suite » impérieux qui nous font râler et hausser la voix mais bon…
Elle nous réclame un lapin, une tortue, pas la fille de ses parents pour rien ;).
Elle pose des questions auxquelles on doit réfléchir un peu pour donner une réponse adaptée à son âge (genre pourquoi l’eau fait un tourbillon quand on vide la baignoire…).
On a souvent du mal à la faire avancer vite quand on veut, surtout le soir pour se coucher, depuis quelques jours j’ai trouvé la parade : on fait la course… alors que je peux lui répéter 10 fois de se dépêcher, d’enlever son pantalon, se mettre en pyjama… si je le fais en même temps qu’elle en faisant la course tout de suite ça va plus vite ;). Et je minute le lavage de dents pour éviter que ça s’éternise. Enfin quand je sors on s’envoie des bisous de la main…
A l’école aucun souci, plus du tout de pleurs le matin et plus de câlin qui s’éternise, à la cantine la dame m’a dit ce matin que tout se passait bien maintenant !

Admirer une jolie vitrine décorée pour Pâques #dijon

Une publication partagée par Contemporary Baby (@contemporary_baby) le

Bref tout se passe bien et on profite à fond ! 😉

3 jours…

Ou plutôt 3 nuits.

C’est le temps qu’il aura fallu pour après plus d’un an retrouver enfin des nuits complètes.

3 nuits où c’est mon mari qui enfin s’est levé, est allé expliquer à Lapinette que non, maman était trop fatiguée, qu’elle ne viendrait plus la nuit (redoublement des hurlements à cette phrase…), qu’il l’a bercée jusqu’à rendormissement, une fois, une 2ème fois une demi heure plus tard, puis après un 3ème petit réveil avec des chouinements au lieu des hurlements usuels (genre c’est peut être bien maman qui va craquer quand même) elle s’est rendormie toute seule au bout de 15 minutes. Deux nuits avec répétition de ce scénario à 4h du matin, la 3ème nuit un réveil à 6h30 rendormie en une fois… Une 4ème nuit avec un couac (elle a refait caca après le coucher a chouiné plusieurs fois dans la soirée jusqu’à ce qu’on réalise et change sa couche !), la 5ème un réveil à 23h quand on est allé se coucher vite rendormie, la 6ème à 21h quand sa soeur a hurlé (…), et cette nuit, enfin, la vraie de vraie, 20h-7h30 sans réveil. Et quasi la même chose pour moi ahah (à 21h30 je ronflais sur le canapé devant la télé… du coup ce matin à 6h30 j’étais déjà réveillée !).

Il aura fallu notre première sortie au resto en un an et demi et qu’à notre retour elle m’appelle 3 fois en une demi heure (première fois, ok pas de souci, 2ème fois, bon pas grave on recommence, 3ème fois, j’ai failli péter un cable et c’est là que mon mari est venu prendre le relais et me dire « tu te relèves plus c’est moi ») pour que je réalise que c’était bel et bien un besoin de réassurance/câlin et pas de la douleur ou quoi. Car on lui avait dit qu’on allait au resto. Donc elle « vérifiait » qu’on était bien rentré…

Et voilà. Je savais qu’avec mon mari ça irait bien plus vite, je regrette juste ne pas avoir réussi à le motiver avant ! (« quand elle sera sevrée » me disait il sans comprendre que d’une part, une fois sevrée y’aurait sans doute plus besoin de lui du coup et d’autre part que je souhaitais encore allaiter, juste la sevrer DE NUIT…)

Ca fait donc déjà 5 nuits qu’on dort entre minuit et 7h minimum de manière ininterrompue et question énergie ça fait toute la différence ! J’arrive enfin à remettre ma maison en ordre, à retrouver de l’énergie… Youpi !

Cerise sur le gâteau (ou pas ?!) elle ne s’endort plus non plus au sein du coup… elle tète, je lui fais un câlin des bisous et je la pose réveillée dans son lit sans problème !

Reste à voir ce que ça donnera en WE à l’extérieur mais je suis vraiment soulagée !


 

14 mois pour Lapinette !

Notre petite cascadeuse a fêté ses 14 mois. Avec une gastro carabinée, youpi… Enfin ça va mieux ouf !

Et elle commence gentiment à s’exprimer ! Ca me fait bizarre car Loupiote elle avait parlé plus tard enfin je crois…

Alors comme après on oublie, voici donc à 14 mois ce qu’on commence à distinguer…

Maman bien sûr, depuis Noël 😉
Papa peu après…
Téter ! 😉
Aga pour regarde
Nan ! (^^’ )
Mémé (une des grands mères) ou quelque chose qui ressemble !
Tato pour gâteau

Et elle fait « grrrr » pour le tigre ^^.

C’est tout pour le moment mais c’est déjà pas mal 😉 et puis elle montre beaucoup du doigt pour qu’on lui nomme les choses…

Bien sûr, elle marche, elle tape aussi dans un ballon, elle fait du wheely bug (yeeees !), elle a toujours la pêche !

Elle a du caractère… v’la les crises de frustration au moindre non !!! –‘

Comme pour Loupiote au même âge, les cheveux poussent, la nounou fait un kiki avec la frange ça me fait bien rire… sinon barrette… 😉

Elle mange bien (mieux que Loupiote au même âge), est ravie d’utiliser seule fourchette ou cuillère quand on lui en laisse la possibilité, bon là par contre avec la gastro ça va pas être facile…

Toujours 6 dents au compteur mais les molaires pointent (et n’aident pas à la reprise de l’appétit je pense)…

Elle nous fait bien rire en tous cas… manque plus qu’elle fasse ses nuits ! 😉

Carnaval !

Bientôt Carnaval… ce WE dans notre ville, le 10 mars à l’école (oui comme ça tombe pendant les vacances forcément…).

Cette année encore j’ai eu envie de coudre le déguisement de Loupiote. Comme elle est très princesses and co ces temps ci mais que j’avais envie d’autre chose que la reine des neiges (parce qu’à mon avis elles vont être nombreuses les reines des neige XD) je me suis donc lancée dans une robe de princesse. Rose bien sûr ^^.


J’avais une idée assez précise de ce que je voulais et après recherche d’un patron gratuit ou payant sans trouver vraiment ce que je voulais je me suis lancée pour dessiner de nouveau un patron maison. Bon j’avais la robe de la reine des neiges sous le coude pour m’aider aussi 😉.

Alors voici le tuto de ma robe de princesse médiévale (comprendre, laçage et velours) simplifiée ! Comme j’ai zappé de faire des photos des étapes vous avez droit à des schémas un peu moches en prime 😉

Un petit tour chez Mondial tissus, 1m50 de velours rose, 1m de satin rose clair, du ruban gris clair (2m pour être large) et de la dentelle (1m) ainsi qu’une fermeture éclair de 22cm et me voilà équipée…

J’ai d’abord fait la jupe en mesurant le périmètre de celle de la reine des neiges : 280cm quand même ! Et 54cm de tour de taille environ sur la robe en 4 ans (un peu large mais c’est un déguisement). J’ai donc dessiné un demi trapèze de 14cm de petit côté (je préfère avoir de la marge) et 7ocm de grand côté pour avoir un peu de marge sur 55cm de haut (A).


J’ai coupé dans le velours plié en 2 pour avoir mon dos en rajoutant les marges de couture, puis j’ai redécoupé mon patron en traçant une ligne entre 2 points situés à 7cm du bord « milieu » en haut et 20cm en bas. Avec la petite partie B j’ai coupé en pliant en 2 dans le satin pour faire le devant au milieu contrasté puis avec la grande C dans le velours en double pour les côtés du devant (astuce : bien utiliser ce qui reste de tissu issu de la première découpe ! Ça m’a permis de faire tout pile ma jupe complète dans 1m50*60cm)
J’ai ensuite assemblé le tout pour faire la jupe, d’abord le devant velours/satin/velours puis devant et dos…



Ensuite le corsage… en partant d’un t-shirt ou du haut de la robe pour les mesures j’ai dessiné un demi dos E et un demi devant D. Sur le devant de 14cm en bas (comme la jupe…) j’ai tracé une ligne du coin du décolleté (dessiné carré pour le côté médiéval souhaité) a un point à 7cm du milieu en bas (pour que ça colle avec la jupe).


J’ai coupé 1 devant à double (pliure au milieu) et 2 dos dans le satin pour la doublure (avec grosse marge de couture côté future fermeture pour les dos pour avoir de la marge) puis 2 dos dans le velours avant de recouper le patron du devant selon la ligne tracée, puis couper le milieu à double dans le satin et les 2 côtés dans le velours (toujours avec marge de couture d’un cm).

Enfin dans le ruban de satin j’ai découpé 6 bouts de 5cm environ.

Une fois tous ces petits bouts découpés place à l’assemblage : tout d’abord le devant… épingler avec 3 bouts de ruban formant des boucles (pour ensuite faire un laçage) endroit contre endroit côté velours et devant satin, faire de même pour l’autre côté. Coudre la dentelle à la main pour la préfixer (contre l’endroit, pas comme sur le dessin).


Épingler ensuite la doublure du devant endroit contre endroit en insérant la dentelle entre les 2 le long du décolleté et piquer le long du décolleté.


Assembler velours et doublure des demi dos de la même manière au niveau de l’encolure.


Épingler et coudre devant et demi dos au niveau des épaules endroit contre endroit.


Pour les manches, dessiner à partir d’un t-shirt la forme, couper à double avec la pliure en haut du bras et coudre le bas.


Épingler endroit contre endroit manche et emmanchure sur le corsage (commencer par le dessus et finir par l’aisselle est plus facile je trouve) et coudre (quelques plis ne sont pas gênants le velours pardonne 😉 ) puis assembler devant et dos au niveau du côté (le faire à ce moment et pas avant simplifie un peu la couture précédente). Faire de même de l’autre côté.


Une fois le corsage terminé l’épingler et le coudre endroit contre endroit avec la jupe (insérer la jupe dans le corsage, aligner les coutures velours/satin en haut et en bas autant que possible).



Selon votre degré d’imperfections (…) et apres essayage sur votre petit modèle pour vérifier les ajustements recouper si besoin les marges au niveau du dos avant de mettre la fermeture de votre choix (ici fermeture éclair posée de manière inexperte mais qui fait le job, apres ca peut être scratch pressions…). J’ai du refaire des petites pinces au dos car j’avais vu un peu large pour l’encolure notamment.


Enfin recouper la jupe pour lui donner une jolie forme arrondie (ici j’ai suivi la ligne de celle de la reine des neiges c’était plus facile sinon remesurer à partir de la taille pour avoir la même hauteur de partout ! Cf le pointillé vert sur le premier dessin, on peut aussi couper « bien » dès le départ bien sûr) avant de l’ourler, et ourler les manches en ajoutant un peu de dentelle (à la main ici car bord de la dentelle trop étroit pour le faire à la machine). On peut aussi mettre de l’organza ou tulle froncé ou autre déco…

Enfin passer du ruban pour faire le laçage devant (qui permet d’ajuster un peu en serrant si comme moi vous avez vu large que la robe dure 2 ans 😉), un joli noeud et le tour est joué !


Loupiote est ravie de sa robe de princesse ! Ajoutez une couronne une baguette ou ce que vous voulez pour accessoiriser un peu et c’est parti ! 😉

Baptême, le retour…

Et oui le retour des beaux jours signe aussi la préoccupation du baptême.

Fidèle à moi même, j’ai omis le fait que nous n’avons encore ni date (bon ça ça va aller faut trouver la moins pire pour tout le monde, je vise entre début mai et début juillet on va y arriver) ni parrain ni surtout de marraine (plus embêtant… parrain on va trouver, marraine ??? manque de filles dans cette famille !!! Mais bon on va y arriver…) et je me suis penchée sur la décoration et la robe de Lapinette… 😉

Côté déco, je reste comme pour Loupiote dans une thématique liberty, cette fois ci version rose, avec le Eloise rose :

liberty-eloise

Des envies de roses et de gypsophile… de bougies et photophores avec de la dentelle et du liberty…

Envie d’un arbre à empreintes en souvenir :

Pour les dragées, une boite en carton toute simple avec étiquette et ruban (celle en photo est celle d’une amie) :

Côté cadeaux, j’ai très envie de lui prendre une Augustine la bichette de Talena et Louison qui me fait totalement craquer !

Ainsi qu’un petit bracelet nuage trop chou…

Question robe, après quelques repérages chez Jacadi, Cyrillus et Vertbaudet…

Jacadi : ravissante mais un peu too much à mon goût…
Cyrillus
Cyrillus : celle qui me plaisait le plus mais sans coup de coeur
Vertbaudet
Vertbaudet : un peu « rigide »…

J’ai finalement eu l’idée d’aller voir sur l’outlet de Marèse, marque fétiche de ma mère qui dévalise régulièrement le magasin d’usine ;). Et là un petit coup de coeur pour ce modèle de l’année dernière :

Marèse, modèle Archelle
Marèse, modèle Archelle

Coupe simple mais élégante et réhaussée de broderies en fleurs… et comme ancienne collection, prix sympa pour la marque… (qui est du même accabit que IKKS)

Du coup je l’ai carrément commandée ! A voir à réception si je reste sur celle ci ou si je reprend mes recherches… mais pour avoir vu des amies baptiser leurs petites dans des robes « de ce genre » je ne pense pas regretter mon choix… j’avais notamment flashé sur cette belle robe Chloé et un modèle Jacadi de l’année dernière :

Chloé (2012)
Chloé (2012)

Entre temps on m’a aussi parlé de Melijoe où j’ai vu d’autres choses mignonnes comme cette robe 3 pommes…

3 pommes
3 pommes

Pour les chaussures, on va recycler celles de Loupiote qui sont comme neuves, c’était des Jacadi forme classique ;)…

Le faire part est déjà en cours d’élaboration…

Pour la médaille, je pense rester chez Arthus Bertrand une fois encore, peut être ce modèle :

Médaille Arthus Bertrand
Médaille Arthus Bertrand

Reste donc à fixer une date, se décider sur resto ou maison, réussir à se décider pour parrain et marraine avec mon mari… et puis m’occuper de ma robe et de celle de Loupiote… ^^ Va falloir se bouger un peu les fesses ma foi !

It smells like springtime…

Ca y est les températures remontent une douce odeur de printemps (comprendre, terre humide et verdure) se fait sentir, on tient le bon bout…

Pas trop tôt on va peut être enfin réussir à se débarrasser de ces vilains microbes qui nous embêtent encore…

En attendant, on profite de cette douceur. Découverte des jeux d’extérieur pour Lapinette et du tobbogan, Loupiote apprivoise de mieux en mieux les jeux des grands, escalade des filets de corde des échelles etc… La cabane du jardin reprend du service aussi…

Nos 2 puces progressent bien…

Lapinette comprend tout et commence tout doucement à causer, maman, papa, téter pour le moment mais on sent qu’elle essaie d’imiter même si pour le moment on a surtout des syllabes qui ne veulent pas dire grand chose !
C’est une cascadeuse qui nous escalade le canapé et le dossier de celui ci pour redescendre de l’autre côté en passant par le meuble à jouets, qui se précipite vers son papa et l’escalade pour lui faire un gros câlin, mais qui une fois dehors préfère attendre qu’on la relève quand elle trébuche sur une feuille morte…
Elle adore empiler, visser et dévisser les couvercles, casser les tours de cubes en rigolant, se mettre collier et foulard autour du cou…
Elle voue une passion à tout ce qui est rose flashy et aux poupées, ce qui me fait rire et me dépite un peu (le doudou pachats ? peuh… en revanche le poupon minikiss et son mini Corolle elle les adore…), n’étant pas une grande fan de cette couleur… et surtout je ne pensais pas cela possible à un an ! Loupiote elle s’en fichait tellement des poupons… (elle n’aime toujours pas ça d’ailleurs, comme sa mère, son truc c’est les peluches 😉 ). Elle donne le biberon à ses poupons notamment…
Les nuits sont toujours entrecoupées d’au moins un réveil. Je m’estime heureuse quand c’est un seul ces temps ci… mais les molaires sont en train de pousser ça n’aide pas. Clairement faire sauter la tétée n’est pas une option, si je tente de la rendormir autrement et que j’y arrive péniblement elle se re réveille dans l’heure qui suit ! Alors que si je lui donne les 2 seins j’ai la paix le reste de la nuit…

Et faire un tour au parc… #jeux #frangines

A post shared by Contemporary Baby (@contemporary_baby) on

Loupiote elle raisonne, philosophe et nous fait bien rire, ou quand c’est à 22h nous exaspère ;). Elle continue de dessiner des trucs rigolos, commence doucement à s’intéresser aux lettres, elle dit qu’elle écrit en enchainant des gribouillis de manière linéaire (je me rappelle avoir fait la même chose)… la maitresse nous a dit que tout se passait bien en classe.
Elle aime jouer au foot, est toujours fan de trottinette, intéressée par faire du vélo à pédales alors qu’elle n’a jamais apprivoisé la draisienne snif ! On va voir si on arrive à la motiver ce printemps !
Elle aime se déguiser, les trucs de fille, maquillage et vernis ont un attrait certain déjà ! Les jeux d’imagination/de rôle sont aussi là, playmobils, peluches, inversion des rôles (« toi tu fais le bébé et moi la maman ok ? »), ça devient franchement sympa de jouer avec elle !

Profiter d'un rayon de soleil pour réinvestir le jardin ! #cabane #frangines

A post shared by Contemporary Baby (@contemporary_baby) on

Bref ça pousse bien et ça fait plaisir, même si on est fatigué entre les couchers tardifs et un peu difficiles de Loupiote et les réveils de Lapinette… mais le retour du beau temps va faire du bien !

Tordre le cou aux idées reçues…

« Notre bébé voyage en cosy mais nous avons pour les vacances un grand trajet de prévu et on nous a dit (on = forum, vendeurs, certains professionnels de santé) que la nacelle était mieux pour les longs trajets de plus de 2h »

« Mon bébé de 3 mois est en coque mais j’aimerais plutôt un vrai siège auto plus sécuritaire pour lui, en plus il commence à être serré »

Aaaaaargh… je lis ces phrases tous les jours. En majorité sur le groupe facebook de sécurange où heureusement quelqu’un est toujours là pour rectifier le tir mais… si elles sont posées là, elles sont posées ailleurs…

Alors on souffle et on reprend.

  1. Le cosy ou coque EST un siège auto. C’est le siège auto le plus adapté à un tout petit bébé. C’est juste qu’en plus il offre la possibilité d’être clipsé sur la poussette ce qui est bien pratique quand il s’est endormi dans la voiture pour ne pas le réveiller en le transférant pour une petite balade…
    Et en plus, alors que beaucoup de sièges auto des groupes supérieurs sont mal notés aux crash tests, la grosse majorité des coques est bien notée (bien sûr il faut vérifier avant l’achat quand même). Donc autant acheter un siège auto en supermarché est plus que risqué, autant y acheter une coque est tout à fait faisable, on en trouve à moins de 50€ (la nania be one notamment, alors que quasi tous les sièges de cette marque sont catastrophiques aux crash tests, le passe sans problèmes et est donc une très bonne solution pour s’équiper à petit prix ou pour la 2ème voiture/la nounou/les grands parents en dépannage…
  2. Cette histoire de « pas plus de 2h en coque » date d’une époque où la coque était sur utilisée. Le bébé y passait sa journée, entre poussette, transat, voiture et lit d’appoint… avec bien sûr des résultats catastrophiques niveau plagiocéphalie et motricité… cette phrase choc avait pour but de faire réaliser aux parents que non, la coque ne remplaçait pas un lit ou un transat. Malheureusement ça a un peu trop bien marché et certains pensent que cette histoire de 2h est valable pour les longs trajets en voiture et que du coup ça serait mieux en siège auto. Mais c’est PIRE ! Un bébé trop jeune y sera trop assis (sauf dans les rares sièges réellement adaptés dès la naissance type sirona dualfix et kiss2) alors qu’il est en position physiologique quasi allongée dos légèrement arrondi dans la coque.atonm_lying_position

    Et pour ceux qui pensent que dans ce cas la nacelle serait le mieux… dois je rappeler ce que donne une nacelle aux crash tests ?! Les cervicales du bébé ne sont absolument pas protégées… certes bébé est bien à plat (ce qui en plus ne plait pas forcément à tous en cas de RGO) mais absolument pas protégé correctement.
    Et peu importe dans quoi voyage bébé, une pause toutes les 2-3 heures pour changer nourrir et dégourdir bébé reste indispensable (sauf s’il dort. On ne réveille pas un bébé qui dort « parce qu’il faut » au risque de hurlements quand on reprend la route ! (et on apprend à sa vessie à battre des records à cette occasion ahah))

  3. Le bébé serré en coque… bien souvent n’est pas installé comme il faut. Pour rappel, on ne met pas de manteau, combi pilote et autre truc épais à un bébé dans un siège auto (valable aussi pour les adultes, pour info ça figure dans le code de la route). Déjà rien qu’en enlevant l’épaisseur, on gagne des centimètres. Idem pour les nids d’ange un peu épais (même s’ils sont sécuritaires, en vrai ils prennent aussi de la place). Et bien sûr ne pas oublier d’enlever le réducteur s’il y en a un !
    Et ensuite, un bébé costaud pourra sembler un peu serré entre 4 et 6 mois mais souvent ensuite s’affine en bougeant (moins grosse prise de poids) et du coup la coque finalement est toujours bien. Après certaines sont connues pour être plus étroites que d’autres (la créatis de bébé confort notamment qui malheureusement est souvent vendue avec les packs trio) alors que d’autres au contraire seront assez larges et grandes (la pebble de bébé confort, la be one de nania qui peut accueillir un bébé de 90cm). Se pencher dessus AVANT l’achat est une bonne idée 😉
  4. La plupart des coques sont homologuées jusqu’à 13kg, la limite de 9kg ne concerne que l’utilisation sur le chassis de la poussette bien souvent. 13kg c’est bien souvent 18 mois à 2 ans ça laisse donc une grosse marge… Après ça peut coincer avant, en fonction des coques, la tête ne devant pas dépasser du haut de celle ci… les plus grandes pourront accueillir un bébé jusqu’à 90cm mais pour d’autres ça sera plutôt 85cm. En revanche les pieds qui dépassent ne sont pas du tout un critère, de toutes façons ils dépasseront du siège auto aussi à un moment ou à un autre. Et qu’ils touchent le dossier n’est pas un problème. Certains ont peur des jambes cassées mais dans 90% des accidents où le choc est frontal, l’enfant est projeté vers l’avant de la voiture (donc « dans » le dossier de son siège auto en cosy ou dos route ce qui est le plus sécuritaire car amorti au mieux le choc), les jambes vont alors partir à la verticale (vers l’avant elles aussi), pour heurter le dossier du siège lors du « rebond » qui est beaucoup moins fort… pas de risque d’écrasement des jambes contre le dossier et fracture comme le pensent certains ! (et mieux vaut une fracture de la jambe qu’une des cervicales/coup du lapin/décapitation interne).

Voilà… j’espère que cet article saura en convaincre certains !

En attendant ici RF forever, c’est un Axdik minikid qui a rejoint la voiture principale pour Loupiote, Lapinette allant dans le Sirona (elle aurait pu rester dans sa coque mais à un an passé avait envie d’être redressée aussi un peu 😉 et ça reste un des sièges réellement utilisable dès la naissance…). Très contente de ce choix !

Il est beau mon #axkidminikid … (enfin celui de ma fille !)

A post shared by Contemporary Baby (@contemporary_baby) on